Etes-vous sûrs que toutes les ondes soient neutralisées ?

Protection électromagnétique

Témoignages

Print Friendly

Observations du Docteur Dietrich GRÜN, acuponcteur.

Le succès de BioProtect, absorbeur de pollution électrique ou électrosmog, a d’abord été démontré par des mesures d’électro-acupuncture, puis vérifié par l’expérience pratique de personnes qui étaient spécialement atteintes par l’usage de téléphones mobiles ou habitaient au voisinage d’antennes hertziennes et souffraient après leur installation de quelques maux typiques tels que troubles du sommeil, nervosité et migraines. Dans tous les cas, on peut remédier à ces maux. Ces résultats permettent d’étendre considérablement le domaine d’application de BioProtect.

 

Quelques témoignages professionnels.

1. Une patiente, S.W. en consultation le 16.11.2001, se plaint entre autre de maux de tête fréquents depuis quelque temps et raconte que la veille elle avait dû travailler un long moment à l’ordinateur. Comme elle voulait encore aborder un autre problème, je lui mis à tout hasard une Carte BioProtect dans la main. Elle dit immédiatement que les maux de tête se modifiaient. Lorsque je l’interrogeai 5 minutes plus tard, ses maux de tête persistants depuis 24 heures avaient pratiquement disparu. Elle adopta la Carte BioProtect. Lors d’un appel téléphonique (feedback) quelques jours après, elle confirma qu’elle n’avait plus de migraines et qu’elle fatiguait moins à l’ordinateur.

2. Mme M.N., juillet 2001. Elle est préoccupée par les possibles effets négatifs d’un émetteur hertzien installé depuis 9 mois au voisinage immédiat de sa maison à environ 30 m. Le mat fut enveloppé d’une feuille spéciale, précurseur du BioProtect, ainsi qu’une deuxième antenne, à 150 m de distance sur le toit d’un centre commercial. Interrogé après trois jours, Mme N. remarque qu’elle dormait d’un trait au lieu de se réveiller 3 à 4 fois pour aller aux toilettes. Son fils aussi dormait mieux. Son mari n’avait rien remarqué. Elle appela environ 4 mois plus tard, elle se plaignait depuis 10 jours de maux de tête quotidiens. Elle avait remarqué que la feuille protectrice du pylône émetteur était manifestement déplacée. La mesure d’électrosmog faite immédiatement confirma le soupçon. Pour l’aider, elle reçut dans la même soirée une Carte BioProtect. Dès qu’elle l’eut dans la main, les maux de tête disparurent en quelques minutes et ne réapparurent pas dans les jours suivants, le sommeil aussi fut dès lors meilleur, si bien que le déparasitage à renouveler du pylône émetteur fut provisoirement ajourné.

3. Le lundi 30.7.2001, à 15 h, un émetteur hertzien sur lequel j’expérimentais depuis des mois fut déparasité par un essai pour quelques jours. A 300 m de là habitait une de mes patientes avec sa famille. Le déparasitage survint à son insu. 4 jours plus tard je l’informais par téléphone. Elle me rapporta spontanément que, ce jour-là, son fils de 8 ans se mit au lit à 16 h et dormit jusqu’à 21 h, ce qui n’était jamais arrivé. Elle-même eut le sentiment que désormais le calme était revenu dans la maison et depuis ce temps les enfants sont plus apaisés la nuit.

4. Mme M.R., 50 ans, rapporte que depuis qu’elle a déposée la Carte BioProtect sur le compteur électrique, elle et son mari n’ont plus besoin de faire la sieste.

5. Mme E.N., 40 ans, 5 enfants entre 5 et 18 ans, témoigne qu’après 4 semaines de port dans la poche d’une carte BioProtect, elle se sent en meilleure forme et qu’elle se fatigue moins dans ses nombreux travaux domestiques.

6. Mme H.S., 62 ans, dit que le soir, devant son téléviseur, elle n’est plus « picotée » depuis qu’elle a une Carte BioProtect sur le compteur électrique.. Ceci m’a donné l’occasion de mesurer si mon propre téléviseur produit encore de l’électrosmog lorsqu’un BioProtect est fixé au boîtier du compteur d’électricité. Environ 90 % de l’agression électromagnétique initiale est supprimée. Par contre, si on attache la Carte BioProtect sur le câble d’alimentation du téléviseur, celui-ci est déparasité à 100%.

7. Dans une famille dont s’occupe une de mes collègues, les enfants avaient un sommeil agité. On suspecta la présence proche d’un transformateur électrique. Depuis que 2 des enfants portent la nuit une Carte BioProtect dans la poche de leur pyjama, leur sommeil s’est apaisé. Ma méthode de mesure des effets de l’électrosmog de tels transformateurs révèle qu’à 20 m de distance ils agissent autant qu’un pylône hertzien (téléphones mobiles) à 500m !

8. Toutefois, j’ai eu connaissance d’un couple dont la chambre à coucher dans une maison familiale se trouve au-dessus d’une cave abritant un poste de transformation. Ils souffrirent tout de suite, dès leur installation dans cette maison, de troubles importants du sommeil et durent finalement déménager. Stimulé par ce rapport, j’ai déparasité à tire d’essai le transformateur se trouvant à environ 100 m de chez moi avec BioProtect et je pus vérifier l’absence dans ma maison de tout électrosmog dû à l’alimentation électrique. Ceci est naturellement valable pour tout usager dépendant de ce transformateur.

9. M.S., 6 ans, allergique à la poussière domestique et asthmatique avec sécrétion de mucosités accrue. Un sourcier connu de moi avait depuis longtemps détecté une veine d’eau. Une Carte BioProtect fut placée sous le matelas. Depuis les symptômes asthmatiques se sont améliorés. Son frère qui dort à l’étage au-dessus se réveille plus tard le matin et laisse désormais sa sœur et ses parents dormir le matin sans les importuner.

10. Mme M.R., 78 ans, observe depuis des années que, partout où elle dort, elle se sent mieux que chez elle. Un jour à peine dès son retour à la maison, elle retrouve son état ancien (sommeil défectueux, arythmie cardiaque, épuisement) le lendemain après le petit-déjeuner. Un traitement cardiaque renouvelé depuis longtemps n’avait guère amélioré cet état. A tout hasard, elle reçoit une Carte BioProtect à placer sous le drap de lit pendant toute la nuit. Lorsque je la vis occasionnellement dans la rue le lendemain, rayonnante de joie, elle déclara que dans cette maison, elle n’avait jamais vécu un sommeil aussi long et réparateur.

11. Mme P.S., 40 ans, est électrosensible et ressent en voiture chaque antenne hertzienne sur le trajet sous forme d’élancement dans la tête avant que son mari ne la repère. Depuis qu’elle porte une Carte BioProtect dans la poche, ce phénomène a cessé. En outre, elle n’est plus aussi irritée par l’ordinateur au bureau qu’auparavant.

12. Patient asthmatique d’une collègue : dans sa chambre, un accumulateur de chaleur parmi d’autres. Les méthodes naturo-pathiques usuelles soulagent toujours pour une courte durée et doivent être renouvelées. Depuis BioProtect, son état est durablement meilleur.

13. Patient L.R., 68 ans, hypertonie, troubles du sommeil. On constate une nuisance dûe à un courant d’eau. La Carte BioProtect améliore significativement le sommeil et l’hypertension sanguine encore élevée malgré les médicaments n’est plus sujette comme avant à de grands écarts.