Etes-vous sûrs que toutes les ondes soient neutralisées ?

Protection électromagnétique

Protection de la maison

Expérience sur les germes de blé avec de l’eau informée

Les images de germes de blé à la page ci-dessous constituent une preuve visible de ce que les mesures d’électro-acupuncture avaient déjà montré : de l’eau du robinet exposée à une source de rayonnement électromagnétique, comme un téléphone mobile ou autre, devient nocive pour un organisme vivant.
D’autres preuves sont faciles à réaliser et sont à votre portée.
Les tests sur germes de BLE montrent que ces graines germées réagissent différemment à de l’eau exposée à un champ électromagnétique ou à l’Electro-Smog.
La croissance de graines fraîches et vigoureuses en est affectée en moins de 5 jours. Des graines vieillies ou affaiblies réagissent plus rapidement à ces influences négatives.
Pour ce faire, pour lever toute ambiguïté, on réchauffe des graines de blé pendant 3 heures dans un four à 50°C avant le test de germination. Elles se développent à peu près normalement avec l’eau du robinet ; par contre, elles sont affectées par le traitement physique que l’eau subit quand elle est exposée à un champ électromagnétique.
En effet, selon leur capacité de régulation interne, leur bien être, leur vitalité, les organismes vivants réagissent différemment à des influences extérieures. On comprend ainsi pourquoi certaines personnes tombent gravement malades jusqu’à être invalides lorsqu’elles sont affectées par l’Electro-Smog, tandis que d’autres ne se sentent pas atteintes.
Ceci explique aussi pourquoi de courtes durées sur des étudiants utilisant un téléphone mobile peuvent stimuler passagèrement leurs aptitudes intellectuelles, associées en général à des troubles de concentration.

Dans le test A (ci-dessous) de la germination de blé dans une eau exposée à un téléphone mobile, on est frappé de constater la diminution de la longueur des germes, mais aussi leur raréfaction par rapport au témoin B.
L’image C, montre le comportement des germes de blé poussant dans une eau rayonnée, exposée par le même combiné mobile déparasité ou neutralisé par la « puce BioProtect ».
Dans cette eau ainsi protégée, leur croissance végétale est normale !

Ce qui est remarquable dans ces expériences, c’est que les germes de blé ne sont à aucun moment directement exposés au rayonnement radiophonique. C’est l’information emmagasinée dans l’eau exposée aux micro-ondes radiophoniques pulsées par le téléphone mobile qui est efficace.
Ainsi, il n’y a pas d’effet thermique. Les normes se fondent en effet sur les valeurs limites de cet effet thermique intracellulaire.
Un effet physique direct du rayonnement, tel qu’il est présumé la plupart du temps par les experts scientifiques, est exclu.
Une autre interprétation de ce phénomène doit être recherchée.
Dans la série inférieure, expérimentale, on observe un effet complètement différent dû à la carte BioProtect, présentée au tout début.
Cette carte exerce une nette activité positive (E) sans contact préalable avec un champ électromagnétique.
Cette activité peut être transférée à l’eau dans laquelle on immerge la carte BioProtect pendant une minute ou bien que l’ on fixe sur la conduite principale d’alimentation. Les germes de blé poussent mieux dans cette eau « informée », en fait restructurée physiquement, par comparaison avec de l’eau témoin ou non traitée ( B ou D) par la carte !

Pages 1 2 3 4 5