Etes-vous sûrs que toutes les ondes soient neutralisées ?

Protection électromagnétique

noni

Qu’il soit utilisé par un guérisseur Polynésien pour traiter la fièvre d’un enfant ou placé sous le microscope d’un biochimiste, le fruit NONI ou NONO a une histoire des plus intrigante et un avenir encore plus extraordinaire que n’importe quel produit naturel disponible.

NONI est le nom commun donné au fruit de l’arbre Morinda Citrifolia, à Hawaï et de NONO à Tahiti.

A cause de sa grande valeur médicinale et nutritive, il est considéré comme la reine des plantes parmi les quelque 80 autres espèces de Rubiaceae.

De la grosseur et de la forme approximative d’une pomme de terre, le fruit NONI / NONO a une apparence bosselée dont la couleur peut varier du vert au presque noir.

Le Morinda Citrifolia est l’un des rares arbres fruitiers qui produit des fruits tout au long de l’année.

Sur un même arbre, il est courant d’observer, les fleurs, les fruits en développement et le NONI/NONO en pleine maturité.

Les plus gros arbres peuvent atteindre plus de 8 mètres de haut. La production d’un tel arbre peut aller jusqu’à 2 tonnes de fruits par mois.

Fabrication du jus de NONI :
Le jus est effectué à partir des fruits mûrs.
Les fruits sont lavés et séchés à l’air.
Les fruits sont placés dans une cuve de collection de jus.
Le jus est obtenu par sudation des fruits.
Dans un premier temps, le jus a une couleur ambre et devient brun foncé après la fermentation.
Le jus est ensuite conditionné dans des bouteilles en verre.
Dans certains cas, il est possible de rajouter des jus de fruits 100% naturels pour adoucir le goût.

Le fruit NONI /NONO est connu pour tous les éléments essentiels qu’il apporte à notre corps.

Le NONI est le seul fruit qui contient en grande quantité de la proxéronine, précurseur d’une molécule favorable pour notre organisme : la xéronine.

Toutes les parties de la plante, les feuilles, les fleurs, les racines, l’écorce et les fruits, sont bénéfiques et sont utilisées pour soulager plusieurs maux.

A partir du NONI, plusieurs produits peuvent être réalisés.

Le jus de NONI est facilement assimilable en cure.
Il apporte plusieurs nutriments essentiels pour la santé.
Il existe également des produits de soins corporels.
Les infusions et extraits toniques.

La composition du jus :

Vitamines (A, carotène, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, E)
Éléments minéraux (Fe, K, Mg, Ca, Zn, Cu, Mo, Mn)>
Alcaloïdes (xéronine)
Terpènes
Phythostérols
Acides aminés (17 sur les 20 acides aminés essentiels)
Acides gras (acide oléique, acide palmitique, acide myristique)
Anthraquinones (damnacanthal)
Scopolétine
Polysaccharides (acide glucuronique, galactose, arabinose, rhamnose, saccharose, fructose)

Renforcement du Système Immunitaire :

En 1999, une étude menée sur 3 ans auprès de 50 praticiens sur 10.000 patients, montre l’effet positif de la prise de jus de Noni en accompagnement des traitements allopathiques du cancer dans près de 2/3 des cas (17).

Plusieurs études scientifiques montrent la capacités des composés du pur jus de Noni à inhiber la croissance des cellules tumorales ou à inverser leur cancérisation(12,18,19).

Le pur jus de Noni permet d’améliorer l’efficacité des drogues utilisées en chimiothérapie tout en diminuant leur dosage (15).
Ces actions peuvent être dûes à l’action de stimulation du système immunitaire (15) ou bien à l’effet de molécules comme le Damnacanthal (12) ou l’Aspéruloside (18) conduisant finalement à l’éradication des cellules malades.

L’Association Américaine de Recherche sur le Cancer publia, en mai 1992, le rapport d’une équipe de chercheurs menés par Hirazumi A.
Cette étude mis en évidence un important effet immunostimulant des extraits du jus de Noni chez la souris. Tandis que des souris porteuses d’un carcinome gréffé non traitées sont mortes au bout de neuf à douze jours, presque la moitié des souris traitées au jus de Noni avait survécu entre 5 et 6 fois plus longtemps.

La conclusion étant que le Noni ferait disparaître la croissance des tumeurs en stimulant le système immunitaire.

Cette expérimentation démontra que le jus de Morinda Citrifolia peut bloquer la croissance tumorale, tout en stimulant le système immunitaire, notamment les macrophages et les lymphocytes qui sont les composants vitaux des défenses naturelles de l’organisme.

Sevrage des dépendances : tabagisme, café, drogues diverses.

Il est possible de vaincre une dépendance aussi rapidement que la dépendance a été créée mais sans aucun des problèmes de sevrage grâce au pur jus de Noni.

Comment cela est-il possible ?

La xéronine est, nous l’avons mentionné, un alcaloïde c’est-à-dire qu’il fait partie d’une famille de composés chimiques que l’on trouve dans les plantes comme plus de 10.000 alcaloïdes identifiés à ce jour.
Parmi eux citons la nicotine, la caféine, la morphine, l’héroïne, la cocaïne ainsi que la plupart des autres drogues et de très nombreuses substances toxiques.
Lorsque l’organisme absorbe ces substances, il les assimile (structure de base similaire) à de la xéronine dont il a naturellement besoin mais elle ne parvient pas efficacement à activer les protéines.
Ces dernières finissent par s’adapter, créant le phénomène de dépendance.
Ainsi, lorsqu’une personne fume une cigarette une grande quantité de nicotine est libérée dans l’organisme. Comme sa structure s’apparente à celle de la xéronine, nos protéines sont “trompées” et l’acceptent.
Lorsque la nicotine est acceptée dans la protéine à la place de la xéronine, elle active, quoique non complètement, la protéine de la même manière que la xéronine le ferait mais de manière moins efficace.
Pour les fumeurs actifs, le corps s’est “adapté” à la nicotine en changeant légèrement la forme de la protéine afin de s’ajuster à la nicotine plutôt qu’à la xéronine. Ceci jette les bases de la dépendance. C’est ainsi que les fumeurs invétérés consomment cigarettes après cigarettes car les protéines de leurs corps ont besoin de nicotine pour fonctionner au lieu de xéronine.

Arrêter de fumer se révèle difficile voire douloureux car les protéines seront devenues incapables de fonctionner sans nicotine, elles l’ont adoptés en remplacement de la xéronine. Pour contrer la dépendance, il faudra saturer le corps de xéronine par une consommation régulière (toutes les heures) et perlinguale (afin d’envoyer la proxéronine directement dans le sang).

Stimulation de l’énergie vitale :

Vos performances physiques et intellectuelles vont être stimulées de façon surprenante par la xéronine.

Lorsque vous introduisez une quantité importante de xéronine pure dans votre corps, vous observerez que vos protéines vont être stimulées et vont travailler plus “fort” que d’habitude dans le cadre de leurs fonctions habituelles (ce qui n’est pas le cas de la caféine où les protéines travaillent davantage mais dans le cadre de certaines fonctions limitées!).
En effet, sans apport de proxéronine, les besoins ne seront pas comblés et les protéines ne pourront plus répondre à leur fonction. Lorsque cela se produit, la fatigue puis les maladies s’installent.
Il est donc fortement conseillé d’augmenter ou de maintenir son niveau de proxéronine dans l’organisme en buvant régulièrement du pur jus de Noni pour pouvoir prévenir, voire enrayer, ces conséquences néfastes pour nos corps.

Au lieu de fournir au corps un élément chimique comme le font les médicaments classiques ou les drogues pharmaceutiques, le pur jus de Noni apporte à votre métabolisme son élément précurseur naturel, la proxéronine, qui lui permettra d’assumer lui-même ses fonctions et de maintenir le niveau idéal de xéronine.

Ce qui n’est pas utilisé sera en effet éliminé, toute surdose de xéronine par une surconsommation de Noni est donc impossible.

Cela fait du pur jus de Noni un produit unique pour votre santé.

 

Nous rappelons les différentes recherches scientifiques et médicales :
- 1975 : Département Pharmaceutique des Sciences, Université de Antwerp, Belgique/Belgium.
- 1988 : Université de Keio, Yokohama, Japon/Japan.
- 1990 : Laboratoire de Pharmacologie, Université de Metz, France.
- 1991 : Collège de Pharmacie, 2éme Université Militaire, Shanghai, Chine, China.
- 1992-1993 : Département de Pharmacologie, Université d’Hawaïi, Honolulu.

Clause de non responsabilité :
Ces informations ont pour but d’instruire et d’informer. Les produits et matériels ne visent pas à traiter, guérir ou prévenir une éventuelle maladie. Le texte ne contient pas de conseils médicaux. Si vous êtes malade ou suivez un traitement médical, nous vous conseillons vivement de consulter votre médecin traitant avant de prendre des compléments alimentaires et ou adopter un thérapie à l’aide d’un matériel quelconque.